Des perles jaunes tissées

Ce soleil radieux me donne envie de vous montrer ma nouvelle parure tissée, réalisée dans la foulée de la première. Toujours issu du kit « Mes tissages Santorin » de La Droguerie, bracelet manchette et boucles d’oreilles sont dans les tons jaunes cette fois-ci.

IMG_0064

C’est drôle, parce qu’ All Made Here se faisait justement la réflexion que le jaune est une couleur superbe, qu’on devrait porter plus souvent. Personnellement c’est une couleur que j’affectionne particulièrement, que je trouve pétillante et moderne, surtout au bout des ongles comme vous pouvez le voir !

Le tissage n’a plus de secrets pour moi (hum, on y croit…), donc pas de difficultés de réalisation. Avec 13 rangs, on monte le niveau ! Néanmoins j’ai été un peu contrariée en cours de route : le kit ne comprenait qu’un seul sachet de perles blanches, or je n’en avais pas assez pour faire un bracelet correct avec le motif proposé (pas cool, La Droguerie, quand on pense au prix de ces kits…). J’ai donc rajouté de part et d’autre de la manchette une partie « yellow yellow » qui ne me déplaît pas, finalement. Côté boucles, je suis à nouveau fan : ce style correspond tout à fait à ce que j’ai envie de porter en ce moment.

Je suis devenue accro aux tissages de perle, et ça, c’est grâce à Sandra, ma souris préférée. J’en ai d’ores et déjà un autre en cours (décidément, on ne m’arrête plus !).

Modèles : « Mes tissages Santorin », La Droguerie

Perles : La Droguerie

Un gilet folk pour les beaux jours

Aujourd’hui, je vous montre mon tout nouveau gilet. J’avais flashé dessus en feuilletant le catalogue Phildar dès sa parution l’année dernière.

Le point fantaisie est assez ingénieux : sur une base de jersey, on saute quelques mailles régulièrement pour tirer par la suite le fil vers le haut. Rien de très compliqué, pour un rendu très travaillé ! Dommage néanmoins que les explications n’anticipent pas les diminutions dans le point fantaisie : sur les côtés, au niveau des manches, je n’ai pas pu finir systématiquement le point (c’est un détail qui se rattrape facilement, mais quand même).

La forme est loose (un poil trop peut être ?), donc à porter avec une tenue plutôt près du corps pour éviter l’effet « sac à patates ».

Niveau fil, j’ai utilisé un mélange coton-lin, de Drops. Il sera parfait pour le printemps ! Par contre, je me questionne sur le rendu du fil. Je suis assez régulière quand je tricote, pourtant j’ai l’impression qu’on remarque quelques reliefs sur les côtes. Pour le coup, je trouve ce petit effet très sympa, donc je suis contente de mon choix ! Et puis en 5.5, ça avance vite.

Modèle : Gilet folk n°23, catalogue famille n°92, Phildar

Fil : Drops, Bomull lin, teinte 15 gris clair

Premiers essais au métier à tisser

Samedi dernier, j’étais chez ma copine Sandra* pour la rencontre mensuelle des chouettes lyonnaises, et je suis tombée sur un bracelet de perles qu’elle était en train de confectionner. Ce n’était pas la première fois que je la voyais tisser de superbes petites choses, mais là, j’ai craqué. Ni une, ni deux : direction la Droguerie dès le lundi suivant ! Sauf que mon enthousiasme m’a coûté bonbon… Entre le métier à tisser, les différents fils nécessaires, des perles et quelques apprêts, j’en ai quand même eu pour 72 euros ! Qui a dit que le DIY permettait de faire des économies..? Mais bon, c’est un investissement (et même que c’est la vendeuse qui l’a dit, ouf).

métier

Pour débuter, je me suis offert le kit Santorin : deux bracelets manchettes + deux paires de boucles d’oreilles, le tout avec des motifs aztèques et géométriques. La technique est plutôt simple : on glisse les perles sur le fil, qu’on passe sous la trame, puis on repasse l’aiguille dans les perles, au-dessus cette fois-ci : les perles sont ainsi bloquées entre les fils de trame. Une fois le tissage terminé, on colle le tout proprement sur le support.

J’ai commencé par la parure chambray. Bilan : je suis carrément satisfaite ! J’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser ces petits bijoux, et le résultat est très sympa. J’adore particulièrement les boucles d’oreille, que je trouve originales.

*Sandra tient justement un super blog, où elle publie ses créations ! Ca s’appelle sourisliberty , et ça vaut le détour 🙂 !

Modèles : Mes tissages Santorin, La Droguerie

Perles : La Droguerie

 

 

Une petite trousse « italienne »

Cette trousse fait son petit effet, avec son système de fermeture original « à l’italienne » ! Pourtant, elle se coud assez rapidement et ne présente pas de réelle difficulté.

trousse devant

Une poche à l’intérieur, et une autre sur le devant. La sangle qui ferme le tout n’est pas totalement cousue sur le rabat, pour éviter les plis disgracieux.

trousse int

J’ai beaucoup apprécié la toile cirée, qui est très fine et très agréable à piquer. Par contre, c’était moins évident de suivre les explications Chouette Kit, que j’ai trouvées vraiment légères.. Quelques étapes manquent et il faut se débrouiller, c’est dommage.

trousse dos

Modèle : Chouette Kit 19

Textile : toile fine cirée, CK

Mettre fin à la déprime

Bonjour,

Me revoici après un long moment d’absence. Il y a quelques semaines, j’ai appris que mon petitchat était malade. Un sale truc nommé « dégénérescence chronique du rein ». J’ai mis du temps à retrouver mon souffle, et tous mes projets créatifs sont d’un coup devenus très lointains. Aujourd’hui, j’ai envie de rompre ce silence. Je vous montre ce que j’ai avancé dès demain.

Et pour imager ce petit post en restant dans le thème, voici mon cher Craquotte dans la housse de ma machine à coudre !

12696945_10208162210153539_1587066952403187356_o.jpg