Un dégradé tout en légereté

Mélanie, l’une de mes chouettes copines, a proposé un KAL cet été : une petite étole tout légère et toute douce !

vieille morue étole dégradé 5.jpg

Aucune difficulté, c’est un (très) long rectangle au point mousse. J’étais toutefois curieuse d’essayer la technique du dégradé à deux fils. Le principe : on tricote en double, et on change un fil à la fois pour permettre aux couleurs de se fondre les unes dans les autres (AA-AB-BB-BC-etc etc…).

Ca m’a beaucoup amusé les 130 premiers rangs, mais j’avoue que j’ai fini par trouver le temps long. Y’a pas à dire : le point mousse, quel ennui…

Ces différentes nuances de rose et de violet ont été sélectionnées par Mélanie. En cours de tricotage, j’ai décidé de faire la première ainsi que la dernière couleur plus grandes que les autres, pour gagner en longueur.

La laine utilisée est un mélange d’alpaga et de soie. Autrement dit, elle est douce et chaude ! Duveteuse au toucher, elle se tricote avec de grosses aiguilles pour un effet aérien. Par contre, interdiction de faire des erreurs ! Il ne faut pas la détricoter, sinon elle y laisse tous ses fibres (je dis ça d’expérience, car ce n’est pas la première fois que je l’utilise).

Laine : Drops Design, Brushed Alpaca Silk, coloris 12 Powder pink / 8 Lavender / 9 Purple / 10 Violet

Modèle (à paraître bientôt, et gratuitement !) : Funky Lama Yarn 

C’te morue est hyperconnectée

Hashtag « Bonjour, bonjour » !

Un p’tit mot pour vous dire que je suis aussi présente sur les réseaux sociaux ! J’ai une page Facebook, un compte Instagram (où se déroule en ce moment même et jusqu’à ce soir un jeu avec Wool and The Gang pour gagner un kit Joy Top !), et tout et tout.

Et par ailleurs, si le virtuel vous donne mal à la tête, nous avons potentiellement une chance de nous croiser pour de vrai ! Je gère le groupe des Chouettes Kitteuses Lyonnaises depuis plus de deux ans maintenant. En parallèle, j’organise de temps en temps des knitting parties We Are Knitters.

Alors, au plaisir :))

Le Joy Top qui porte bien son nom !

Connaissez-vous la marque Wool and the Gang? Il est facile de faire le parallèle avec We Are Knitters, puisque les deux partagent le même concept : des modèles très mode, plutôt simples sur le plan technique, avec des pelotes de fil et de laine d’une remarquable qualité… le tout dans des kits hors de prix. Gloups. Pour un premier essai, j’ai testé le Joy Top !

wool and the gang morue joy ride top pink lemonade 6

Le Joy Top est un petit t-shirt aux manches volantées. Dans ce modèle, on tricote et on crochète ! Aucune difficulté à mentionner : du simple jersey, et des doubles brides. Ce sont ces jolies manches qui font toute la différence évidemment. C’est un détail et pourtant ça change tout 🙂

Les explications sont très simples à comprendre. Au pire, on peut aller visionner des vidéos de Wool of the Gang qui détaillent les points utilisés. Tout est détaillé rang par rang, c’est appréciable ! Autre détail sympa : le livret comporte une règle et une page « Making memoirs » où l’on peut noter quelques éléments et s’en souvenir ultérieurement.

Niveau fil, j’ai utilisé le Happy Cotton de la marque : du 100% coton tout doux, lumineux et très agréable à travailler, aussi bien au tricot qu’au crochet.

Avec ce rose bonbon, j’avais peur que le résultat fasse trop « fifille », mais les volants sont ultra glamour. J’adoreeee 😀 ! Conclusion : je pense récidiver. Les kits sont chers, mais le coton est de très belle qualité, et j’ai déjà repéré d’autres modèles originaux… Hihi.

Fil : Shiny Happy Cotton, Pink Lemonade, Wool and the Gang

Modèle : Joy Ride Top, Wool and the Gang

Pssst.. ! Avec Wool of the Gang, on vous propose un petit jeu pour gagner un kit et ainsi réaliser le votre ! Ca se passe sur Instagram (-> vieillemoruediy), jusqu’au 22/08. Bonne chance !

Une torsade et du fil Bergère de France

C’est en fouinant le blog de Julypouce que je suis tombée sur la boutique de Marcelle et Clo. Et là, ce fut le coup de foudre intersidérale. Il FALLAIT que je me lance. Pour un premier essai, mon dévolu s’est jeté sur le pull Victoria.

pull victoria berge de france morue 1

Pour mettre en valeur le modèle, et cette belle torsade, il me fallait un fil régulier avec une couleur soutenue. Je suis partie sur le filéco de Bergère de France. J’aime beaucoup l’idée qu’on ait mis tous les bouts de laine qui traînaient dans une grande cuve, et qu’on en ait fait un nouveau fil recyclé (c’est en gros ce qu’explique BdF dans leur description). J’aime aussi le fait qu’il ait été fabriqué en France, dans une filature qui a le mérite de tenir bon malgré le contexte économique difficile que l’on connait.

Comment vous décrire le filéco? Il est tout en contraste. Rustique d’un côté, avec son aspect méché, un peu rêche au toucher, et dont la laine est légèrement chinée ; résolument moderne de l’autre, avec un magnifique bleu lumineux. Au soleil, la laine prend de jolis reflets.

pull victoria berge de france morue 11pull victoria berge de france morue 10

Le modèle est proposé en taille unique M. Je le trouve néanmoins vraiment trop grand (et pourtant les morues font du 38 bien dodu…). La prochaine fois, je réduirai le nombre de mailles de base. Là, ça passe limite, mais avec un bas moulant pour contre-balancer.

Les explications de Marcelle et Clo sont vraiment light, c’est pourquoi je ne le conseillerai pas à des débutantes. Aucune indication sur l’assemblage : ni à partir d’où coudre les manches (alors qu’elles ont une forme particulièrement originale), ni quelle technique utiliser. Il faut donc se débrouiller ! Un schéma aurait également été le bienvenu… Bref, c’est un peu dommage, surtout pour un patron à 8,40. Une petite modification à noter : afin d’avoir la torsade du même côté, que ce soit devant ou derrière, j’ai inversé les explications pour le dos.

Modèle : Pull Victoria, Marcelle et Clo

Laine : Filéco, ref 54640 Ecobleu, Bergère de France